Une frugalité heureuse pour nos villes ?

expurbaines/ octobre 16, 2018/ Actus

Depuis quelques années, les enjeux du réchauffement climatique se font de plus en plus prégnants et on le sait, notre planète subit une pression démographique forte liée à une population mondiale en permanente croissance. Ainsi, chaque année, le Jour du dépassement mondial arrive plus tôt. Il s’agit du jour où la consommation annuelle de l’humanité en ressources écologiques dépasse la capacité de la régénération de la Terre, nommée bio capacité. Pour résumer, alors qu’en 1970 la terre suffisait à combler l’empreinte écologique de la population mondiale, aujourd’hui il faudrait 1,7 planètes terrestre pour éponger notre consommation des ressources, et même 2,8 Terre si toute l’humanité vivait comme les français.

Consulter la suite de l’article sur le site de Demain La Ville

Crédits photos : © Infime / Koz Architectes et ASP Architecture