Partenaires

Les organisateurs de l’Expé URBA Santé et leurs partenaires

ADEME

 L’ADEME – l’Agence de la transition écologique – est résolument engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique et la dégradation des ressources. Sur tous les fronts, elle mobilise les citoyens, les acteurs économiques et les territoires, en leur donnant les moyens de progresser vers une société économe en ressources, plus sobre en carbone, plus juste et harmonieuse. L’ADEME s’est associée dès 2018 à l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique pour la réalisation du guide ISadOrA qui est destiné à accompagner l’intégration de la santé dans les opérations d’aménagement urbain et qui fait référence sur l’UFS. Partenariats avec les acteurs de la santé, mise à disposition d’études et mobilisation de différentes disciplines via un brainstorming inédit (le Booster de l’UFS), l’ADEME est fortement engagée sur les actions à forts co-bénéfices liant environnement et santé de par ses nombreuses missions : mobilité active, alimentation durable, réduction des pollutions de l’air et du bruit…

ECOLAB
Ecolab, le laboratoire de l’innovation au service de la transition écologique est situé au sein du Commissariat Général du Développement Durable (CGDD). Le CGDD, acteur interministériel et direction transversale du ministère en charge de l’environnement – éclaire et alimente, par la production de données et d’analyses, l’action du ministère. Il propose une vision d’ensemble des enjeux environnementaux. Ecolab y est chargé de la mobilisation de la donnée et de l’intelligence artificielle, ainsi que de l’animation de l’écosystème greentech au service des transitions écologique, énergétique, et de France Nation Verte.

Les partenaires :

Cerema

 Le Cerema, établissement public relevant du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, accompagne l’État et les collectivités territoriales pour l’élaboration, le déploiement et l’évaluation de politiques publiques d’aménagement et de transport. Les métiers du Cerema s’organisent autour de 6 domaines d’action : Expertise et ingénierie territoriale, Bâtiment, Mobilités, Infrastructures de transport, Mer et littoral, Environnement et risques (incluant la réduction des nuisances acoustiques, les écoles de demain, les ilots de fraicheur, etc.).
Dans le champ de la santé environnementale, le Cerema est partie prenante du Plan National Santé Environnement 4. Il contribue à la démultiplication des actions concrètes menées par les collectivités dans les territoires. Il anime le site internet « Territoire engagé pour un environnement, une santé » et sa communauté professionnelle Environnement Santé sur Expertises.territoiresIl est également présent comme acteur des Plans Régionaux Santé Environnement, sur des actions ciblant une meilleure connaissance des enjeux territoriaux ainsi que la mise en œuvre de solutions de réduction des expositions des populations.
INCa

L’Institut national du cancer (INCa) est l’agence d’expertise sanitaire et scientifique en cancérologie de l’État chargée de coordonner les actions de lutte contre le cancer. L’Institut a pour ambition de jouer un rôle d’accélérateur de progrès, en apportant une vision intégrée de l’ensemble des dimensions sanitaire, scientifique, sociale, économique liées aux pathologies cancéreuses ainsi que des différents champs d’intervention (prévention, dépistage, soins, recherche). Dans le cadre de son axe prévention, la stratégie décennale de lutte contre les cancers 2021-2030 de l’INCa ambitionne de promouvoir des territoires de vie favorables à la santé en général et à la prévention des cancers en particulier. Une démarche spécifique auprès des collectivités territoriales a été engagée en ce sens.

SANTE PUBLIQUE FRANCE
Santé publique France est l’agence nationale de santé publique. Sa mission est d’améliorer et protéger la santé des populations. Cette mission s’articule autour de trois axes majeurs : anticiper, comprendre et agir.
Santé publique France s’attache à apporter une réponse réactive et adaptée aux menaces pesant sur la santé des concitoyens ainsi qu’à mettre à disposition des leviers, qu’ils soient individuels ou collectifs, permettant de promouvoir des environnements et des comportements favorables à une meilleure santé pour tous.